1/6

 © Michel Handschumacher

Fridur

(Islandais, n.m. - calme, silence, tranquillité, quiétude, sérénité, paix)

 

Ce mot polarise les sentiments que l'on éprouve à la vue de ces paysages islandais,

dépouillés et abstraits, où règne un calme singulier propice à la contemplation et à l’oubli.

Parfois la sérénité de ces étendues est brutalement troublée

par la brusque apparition de puissantes rafales de vent.

Le silence qui paraissait infini se métamorphose alors

en une longue complainte assourdissante

qui semble être interprétée pour un public composé de noires et de blanches

dispersées aléatoirement à l’horizon,

en un lieu inatteignable où le ciel et la terre se confondent

en un délicat dégradé de gris.

 

On peut avoir la chance d’y surprendre une fragile ligne harmonique,

Comme un moment d'éternité qui déjà n'est plus...

© 2019 - Association Le tempestaire / La Constellation des Intranquilles